Les polluants chimiques sont présents dans les différents environnements intérieurs. Nous les retrouvons dans l’ameublement, la décoration intérieure (colle, peinture, vernis, revêtements de sol…), les produits cosmétiques, les produits d’entretiens, les désodorisants et les parfums d’intérieur… pratiquement aucun support n’est inerte. L’observatoire de la qualité de l’air intérieur (OQAI) a permis d’identifier des COV, du formaldéhyde et d’autres polluants chimiques sur les 567 logements enquêtés. (domestiques, professionnels, de loisirs…). 


Dès que l’on achète un meuble neuf ou que l’on effectue des travaux de bricolage nous sommes potentiellement amenés à en respirer de grandes quantités. Les concentrations sont généralement très fortes lors du déballage d’un meuble neuf, de la pose de la peinture ou autre… et elle décroît avec le temps, mais cette décroissance est influencée par la température et l’humidité ambiante.


Lors de travaux on peut essayer de limiter les concentrations de COV dans l’environnement intérieur en :

- lisant les étiquettes et en choisissant les produits que l’on utilise (il existe des labels : NF Environnement, Écolabel européen "la fleur bleue", Ecolabel européen "l’ange bleue"…),

- essayant d’effectuer les travaux en dehors de la période hivernale où il est plus difficile d’aérer pendant de longues plages horaires,

- sortant le maximum d’objets et de meubles de la pièce pour éviter que les COV ne passent pas du nouveau support à l’air puis à un autre support comme par exemple : les livres et les cartons qui absorbent les COV et qui les relargueront à leur tour en fonction de la température et de l’humidité de la pièce,

- se protégeant en mettant une tenue de travail, des gants, un masque anti-poussière… lors de travaux que l’on effectue soi-même,

- aérant un maximum après les travaux,

- essayant de ne réintégrer la pièce, une fois tout les travaux effectués, au minimum qu’une semaine après la fin des travaux,

- stockant les produits restants, fermés, dans des endroits aérés et hors de portée des enfants,

et pour la peinture :

- en nettoyant de façon appropriée les pinceaux et matériels utilisés (à l’eau pour la peinture à l’eau, au white spirit pour la peinture glycérophtalique).


Pour les meubles neufs, l’idéal est de les déballer et les stocker pendant 1 mois dans un endroit ventilé avant de les installer définitivement dans la pièce désirée.



Pour évacuer les polluants intérieurs, l’aération est la plus efficace : il faut aérer tous les jours quel que soit le temps et la température...



Complément d'informations :

CMEI France • Laboratoire d'Allergologie, Nouvel Hôpital Civil, 1 place de l'hôpital• 67091 STRASBOURG • Téléphone : 03 69 55 06 90info@cmei-france.fr