Les revêtements de sols émettent très souvent des composés organiques volatils (COV) :

- les parquets massifs sont vitrifiés, choisir une vitrification sans solvant en phase aqueuse

- les parquets stratifiés émettent beaucoup de COV : choisir des parquets stratifiés classés E1 et des colles classés EC1.

- les sols plastiques ou linoléum (sol lavable naturel, mais terme souvent utilisé à tort pour parler d’un sol plastique) sont souvent collés or, dans la colle il y a des COV.


Le revêtement de sol le plus inerte d’un point de vu chimique :
le carrelage.

Choisir des peintures les moins émissives possibles : le choix peut être guidé par les labels qui sont apposés sur certaines boîtes.

Faire attention au nettoyage des pinceaux (à l’eau pour la peinture à l’eau, au white spirit pour la peinture glycérophtalique)

Lors de l’achat de mobilier neuf, le mobilier peut relarguer des COV, l’idéal serait de le monter et le laisser aérer dans un local ventilé ou sur une terrasse pendant quelques semaines.

Pour les travaux d’isolation, prendre les précautions lors de la mise en œuvre : gant, masque…

D’une façon générale, (si possible) après les travaux, ne pas occuper la pièce pendant la première semaine, mais aérer le plus possible pour évacuer le maximum de polluant à l’extérieur.

CMEI France • Laboratoire d'Allergologie, Nouvel Hôpital Civil, 1 place de l'hôpital• 67091 STRASBOURG • Téléphone : 03 69 55 06 90info@cmei-france.fr